Slashers, Startups, Innovations & Idées de Business

Startup-CE: Le comité d’entreprise dédié aux startups

0

D’après une étude réalisée en 2015 par Plateforme-ce.com, on estimerait à plus de 40.000 le nombre total de comités d’entreprise en France pour un budget global estimé à plus de 10 milliards d’euros. Parmis les plus gros CE, nous pouvons citer celui d’ENGIE, de la SNCF ou encore celui de la RATP. Mais qu’en est-il des petites entreprises type : freelancers, slashers, startups et entrepreneurs ?

Les mêmes avantages que les grandes entreprises

Tout comme Capprivileges.fr ou Tempeos.com, une jeune startup parisienne, Startup-ce.com, a décidé de proposer des services aux petites entreprises. Lancé depuis mars 2016, Startup-ce propose pour 49Eur par an et par personne une multitude d’offres à tarifs réduits, partout en France et accessible 7j/7, 24h/24 chez vous ou sur votre smartphone.

Parmi les offres proposées, l’ensemble des activités extra-professionnelles sont représentées à savoir : cinéma, spectacles, sport, voyages, mode, magazines, high-tech, maison, etc. avec des réductions pouvant aller parfois jusqu’à -80%.

L’idée étant de fédérer au maximum les startups afin d’obtenir encore plus d’offres de réductions. A terme, le but étant de permettre aux startups de se différencier et de se démarquer auprès des collaborateurs et des concurrents en fidélisant leurs salariés en leurs offrant plus de pouvoir d’achat.

Que dit la loi ?

Le comité d’entreprise (CE) est mis en place par voie d’élection organisée dans les entreprises de 50 salariés et plus. Ce seuil doit être atteint pendant 12 mois, consécutifs ou non, au cours des 3 années précédentes et peut être abaissé par voie de convention ou d’accord collectif. Le comité est ensuite renouvelé tous les quatre ans (sauf accord d’entreprise prévoyant une durée plus courte) à l’issue de nouvelles élections.

Le chef d’entreprise est tenu de mettre en place un comité d’entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel (titulaires et suppléants) et éventuellement un ou plusieurs représentants syndicaux désignés par les organisations syndicales. Le chef d’entreprise (ou son représentant) assure les fonctions de président du CE. Ce comité assume des attributions économiques sociales et culturelles. Il dispose pour ce faire des moyens matériels et financiers nécessaires.

Dans les entreprises employant moins de 50 salariés, des comités d’entreprise peuvent être créés par convention ou accord conclu entre l’employeur et les organisations syndicales.

Insee.fr


Site internet: Startup-ce.com

Ville: Paris

Facebook: @StartupCE

LinkedIn: StartupCE

commentaires
Loading...