Slashers, Startups, Innovations & Idées de Business

Si vous vous demandez encore qui sont ces « Slashers » vous êtes tombés sur la bonne page. En référence au signe « / », ce nouveau mot à la mode arrive tout droit de l’anglais et désigne les personnes cumulant plusieurs activités professionnelles : ils sont consultant RH / professeur d’arts martiaux, secrétaire / créatrice de bijoux, étudiant / serveur, etc..

Cumuler plusieurs emplois n’a rien de nouveaux en soit. Ce phénomène existe déjà depuis plusieurs années. Ce qui est nouveau est leur nombre croissant. Selon une étude de l’Insee publiée en 2016, plus de 2 millions de français cumulent plusieurs emplois dans différents secteurs d’activités.

« Fin 2013, en France métropolitaine, selon les estimations d’emploi, près de 2,3 millions d’actifs, soit 8,5 %, exercent simultanément plusieurs emplois. Plus de 80 % de ces pluriactifs cumulent plusieurs emplois salariés chez des employeurs différents. Les autres sont à la fois salariés et non-salariés. Cette forme de pluriactivité est plus répandue chez les non-salariés à titre principal (4,9 %) que chez les salariés à titre principal (1,2 %). »   Insee – 2016

Ce phénomène grandissant s’explique par plusieurs phénomènes : le statut d’auto-entrepreneur favorisant la pratique d’un exercice indépendant, une recherche de complément de revenu ou encore le goût de l’indépendance et du plaisir.

Ces « french slashers » vivent donc entre leurs deux vies professionnelles et leur vie personnelle. Ils n’ont donc par conséquent peu de temps libre pour des activités annexes. C’est dans ce contexte que le site FrenchSlashers.fr a été créé. La plateforme leur permet gratuitement de se faire connaître à travers des articles présentant leurs projets, idées et créations. Elle se veut aussi participative et collaborative. Chaque utilisateur peut commenter et contacter le créateur afin d’apporter sa contribution et/ou ses suggestions.

«Je suis certain que dans quelques années, émergeront de belles entreprises créées initialement par des slashers comme une activité d’appoint et qui se seront transformées en activité principale avec succès», prédit Alain Bosetti.


Credit image: http://www.salonsme.com/